Forum en hiatus jusqu'à une date indéterminée...
 

Partagez | 
 

 Races : Description détaillée [Facultatif]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fonda

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Races : Description détaillée [Facultatif]   Mer 28 Mar - 18:16

Les Elfes


Cliquez pour le thème musical


    Les Elfes furent les pionniers du F.I.V.E. Ce fut la première race à naître sur le continent, et donc celle qui domina pendant un peu plus de dix mille ans. Au début barbares et d'instinct un peu faible, leur maîtrise de la magie leur permit de se mettre en accord parfait avec la nature. Ils apprirent, au fil des siècles, à se rendre maîtres des éléments, et instaurèrent un gouvernement stable, comprenant roi et reines, choisis d'abord par le peuple, puis nommés par les rois précédents. Les enfants des souverains n'étaient alors pas forcément choisis pour leur succéder, et un conflit d'intérieur éclata entre les défenseurs d'une royauté choisie et nommée, et ceux qui prônaient l'hérédité comme valeur pour acquérir un trône qu'ils disaient légitime. Ce fut la reine Elvira qui décida de mettre fin au conflit, en prononçant un discours expliquant que les Elfes n'auraient plus comme souverains que des reines, car les femmes étaient plus aptes à gouverner, car moins avides de pouvoir que les hommes. Dotée d'une autorité naturelle et d'un culot extraordinaire, son idée passa entre les mailles du filet et fut votée. Accordée à la majorité absolue, on décida donc que les souverains de la race des Elfes seraient exclusivement des femelles, et que l'hérédité permettrait d'obtenir le gouvernement. En cas de naissance de mâles uniquement, la reine déciderait de quelle femelle, dans tout le royaume, allait gouverner et se marier à son fils.
    Comment vivent les Elfes : Ce sont des créatures pacifiques et douces. Les Elfes adorent faire la fête, ils sont joyeux mais très respectueux des traditions et des bonnes manières. Assez susceptibles, il vaut mieux se méfier de ce qu'on leur dit, surtout si on est d'une autre race, et un mâle de surcroit. Ils vouent un culte total à la femme et n'ont qu'une déesse, le souvenir de la Reine Elvira. Ils bâtirent de nombreux temples à son honneur. Ils célèbrent une fête par saison, et lorsque les héritières royales viennent au monde. Leur régime est strictement végétarien, et ils ne toucheront jamais à la moindre pièce de viande, qu'elle soit vivante, morte, cuite, crue ou assaisonnée. Ne vous avisez jamais de le leur en offrir, vous risqueriez de les offenser à vie. Amoureux de la nature, ils vivent en pleine communion avec elle, et construisent pour la plupart leur maison dans les troncs des arbres majesteux de Crystalix (à l'exception du château, bâti des pierres des rivières). Lorsque les autres races arrivèrent sur le continent, ils se replièrent dans une région boiseuse, qu'ils baptisèrent Crystalix en raison de la pureté de son paysage. Plus tard, cette race fut choisie pour gouverner les autres, en raison de son calme et de sa pureté. C'était sans compter la venue au monde des deux créatures mi-Elfes, mi-Démons. L'apparence démoniaque de Mirana trompa les Elfes sur sa véritable nature, et fut nommée reine la belle mais cruelle Amanda.

    Bref, vous l'aurez compris, les Elfes sont des créatures qui n'aiment pas la guerre, mais la fête et l'amusement. Cependant, ils deviennent des guerriers redoutables si on les provoque. Leurs armes favorites sont des sabres et des flèches empoisonnées. Leur magie est en général pacifique : elle leur sert à prendre soin de la nature dans laquelle ils vivent.

    Les races qu'ils respectent : • Les Epygées. Ces nymphes des bois sont vénérées des Elfes, et il est fréquent que beaucoup leur apportent des offrandes pour qu'elles fassent de la forêt un lieu enchanté. Beaucoup d'Elfes poussent l'adoration jusqu'à épouser ces créatures magiques, et les enfants engendrés sont alors des hybrides stériles.
    • Les Humains : Oui, ce sont les Elfes qui ont insufflé un peu de leur intelligence aux Humains pour qu'ils se modernisent et deviennent autonômes. Eux qui ont permis à un gouvernement de s'instaurer, et également eux qui leur ont appris la pêche, la cueillette, la médecine et le goût pour le raffinement. Les Humains adorent les Elfes, et les suivront toujours.
    • Les Hydriades : Eh oui ! Les Elfes adorent les Hydriades, même s'ils sont en guerre contre elles, et même si cette adoration n'est pas du tout réciproque. Les Elfes aiment les Hydriades de la même manière qu'ils aiment les Epygées. Pour eux, les tuer, c'est commettre un acte de cruauté sans précédent, et rechignent souvent à le faire.


    Les races qu'ils méprisent : • Les Berserks. Ces créatures stupides, ivrognes et avides de sang et de guerre sont l'inverse exacte des valeurs Elfiques. Lorsque les Berserks sont arrivés sur F.I.V.E, les Elfes parlèrent de les éliminer, mais préférèrent les laisser à la merci des démons, à Escarbia. Ils évitent de toute leur force cette race brutale et débile.
    • Les démons : Une guerre manqua d'éclater entre les démons et les Elfes, lorsque ces êtres vils cherchèrent à envahir la totalité du continent. Mais d'un commun accord, il fut décidé qu'en échange de la mainmise sur certaines races, les Elfes pourraient vivre en paix avec les démons, sans se rencontrer, reculés dans l'Escarbia. C'était sans compter l'arrivée de la guerre, évidemment.
    • Les sirènes. Oui, car ce sont des créatures perfides et cruelles, qui tuent des innocents à leur profit personnel. De plus, elles ne sont pas très amies avec les Hydriades, ce qui rend l'échange encore plus compliqué.

    Les races qui les laisse indifférents : Les Ombres : Pour eux ils sont des êtres trop faibles, tout simplement. Elles ne valent pas la peine d'être intéressantes.
    Les Banshees : En fait, les Elfes ont peur d'elles. Beaucoup d'entre eux furent tués par les cris des Banshees en colère. Les Elfes déposent parfois des offrandes pour tenter de calmer ces esprits torturés, mais en règle générale, ils évitent les endroits où ses créatures se rassemblent.
    Les Alicantes : Mouais. Des bestioles ailées et péteuses. Qu'ils restent sur leur nuage ! Les Elfes n'aiment pas les voir descendre. Surtout depuis qu'ils ont commencé à considérer les humains comme leurs esclaves. Ils sont beaucoup trop prétentieux, et pas assez humbles pour intéresser les Elfes.

_________________
Compte fondateur du forum
-Staff FIVE-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://five.catchforum.fr
Fonda

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: Races : Description détaillée [Facultatif]   Mer 28 Mar - 23:29

Les Berserks
Lien vers le thème musical




    Les Berserks sont en réalité des humains, arrivés il y a de cela trois mille ans sur le monde du FIVE. Surprenant ? Pas tant que ça. Arrivés par drakkar sur le continent, c'était un peuple nomade qui n'avait aucun lien avec les humains débarquant sur Adamantis. Brutaux, sanguinaires, les Berserks vivaient de guerre et de chasse. Mais lorsque leur monde s'écroula, il fallut partir pour un nouvel horizon. Obligés de prendre la mer, jugée pourtant terrifiante et peu accueillante, leur voyage fut long, pénible, et le tiers de la population parvint jusqu'au rivage de Sapheiros. Les espèces aquatiques en décimèrent encore une partie, jusqu'à ce que ces créatures prennent la fuite. Par la suite, il fallut s'adapter. Ils s'installèrent donc à Escarbia, pensant que cette terre peu accueillante éloignerait les prédateurs un peu trop dangereux. Là, ils établirent une série de campements, et tentèrent de vivre exactement de la même manière que sur leur terre natale. Malheureusement, ils se rendirent rapidement compte qu'à Escarbia, il n'y avait ni eau potable, ni nourriture, ni herbe sur laquelle s'allonger. On envoya alors des éclaireurs à travers les Nations pour trouver une région giboyeuse et accueillante. Lorsqu'un éclaireur revint en décrivant une forêt merveilleuse et des champs à perte de vue permettant l'agriculture, la chasse, et la pêche, le chef des Berserks de l'époque, Mograr, manqua de sauter de joie. Partis donc en petites factions pour habiter ce monde merveilleux, ils furent chassés sans ménagement par les créatures sylvestres vivant dans les bois de Crystalix. Dépités, essuyant encore une fois des morts atroces et de nombreux blessés, ils n'eurent d'autre choix que de se réfugier à Escarbia, mangeant des racines, et buvant de l'eau croupie. Les maladies emportèrent encore des hommes, si bien que Mograr n'avait aucune solution pour sauver son peuple autrefois prospère. C'est là qu'arriva Delmar. Le Roi des Démons.

    Delmar proposa à Mograr une alliance magique, donnant une force surhumaine aux hommes du chef, ce qui lui permettrait de vaincre les Elfes et les Epigées, et d'aller vivre à Crystalix sans craindre le moindre prédateur. Le chef Mograr, qui n'avait que peu d'expérience des démons et une naïveté à toute épreuve, accepta l'offre de Delmar sans hésiter une seule seconde. Ils n'avaient perdu que trop d'hommes pour se permettre de survivre dans ce milieu hostile sans la moindre défense. Alors Delmar lança son sort sur le peu d'hommes et de femmes qui restaient du peuples d'humains arrivés par drakkar. Au début, il ne se passa rien, et on crut que le sort n'avait pas fonctionné. Mograr perdit espoir de trouver un jour une race accueillante.

    Mais les symptômes du mal des hommes survint rapidement, lorsqu'un guerrier, d'un coup de colère après un autre qui essayait de lui subtiliser son épouse, fut pris de convulsions au point de prendre des kilos de muscles en l'espace de quelques secondes. Il arracha le bar du rade dans lequel il se trouvait, et le fracassa sur la tête de son ennemi. Dès lors, on comprit que le sort de Delmar avait marché ; les hommes étaient devenus des Berserks. Leur comportement changea du tout au tout, et ces hommes, déjà peuple guerroyant, devinrent des créatures assoiffées de guerre et de tuerie. Pour se nourrir, ils avaient parfois recours au cannibalisme, ou dévoraient les membres des autres races. Le roi Mograr, qui n'avait pas été atteint par le sort de Delmar, ne comprit que trop tard quelle malédiction ses hommes venaient d'essuyer. Abrutis par l'alcool, dégénérés par la bataille et la tuerie, ils n'avaient plus rien d'humains. Et le peuple berserk sombra bientôt dans un état de violence et de chaos total. Aucun d'entre eux ne parvint à aller jusqu'à Crystalix. Delmar les confina en son pouvoir, et les réduisit en esclavage pendant trois cent ans. Ils furent libérés de l'emprise démoniaque lorsqu'une mutinerie fut lancée contre la race rivale. Les démons, craintifs des résultats qu'avaient produit le sort contre les hommes de feu Mograr, décidèrent de les laisser vagabonder seuls, espérant que l'idiotie des Berserks les mènerait à leur perte. Mais un chef puissant prit la tête du peuple, et sous son joug, les Berserks devinrent libres et d'autant plus dangereux qu'ils étaient organisés. Ils quittèrent peu Escarbia. L'insurrection menée contre les Elfes ne fonctionna pas plus que lorsqu'ils étaient humains.

    Et puis le jour où la Princesse Noire leur proposa une alliance et une vengeance contre les Elfes, aucun d'eux ne réfléchirent. Ils voulaient se venger de ces bouffeurs d'herbe. Peu importe les pertes que cela occasionnerait. Ils ne se rendirent pas non plus compte qu'ils risquaient de reproduire l'erreur de Mograr en s'associant avec un démon ; leur soif de sang était plus forte. Aucun d'entre eux n'hésita, lorsque Mirana leur promit les terres de Crystalix. Aujourd'hui, ils la suivent, et lui sont dévoué corps et âme. Mirana tenta de les rendre un peu plus malins, et cela marcha ; Même si la volonté première des Berserks est de suivre leur instinct (tout détruire, tout cramer, et boire de la bière) ils étudient peu à peu, en compagnie des autres races. Eh oui. Des Berserks savants, ça existe.


    Les Races qu'ils respectent
    : • Les Démons. Car les Berserks savent que les démons, en plus d'avoir de la force, ont aussi suffisamment d'intelligence pour les terrasser. Les démons sont les chefs des Berserks, et leur alliés. Jamais ils ne s'aviseront de leur faire du mal.
    • Les Sirènes : L'enchantement maléfique des Sirènes ne fonctionne pas sur les Berserks, si bien qu'ils se sont pris en affection pour ces créatures aquatiques brutales et malfaisantes. Les Berserks les considèrent comme des soeurs et des frères de taille.
    • Les Ombres : Car oui, les Berserks ont beaucoup de respect pour les Esprits disparus, et considèrent que les Ombres en font partie. Ils donnent des âmes en offrande à ces créatures étranges, en échange de leur protection. Les Berserks ignorent tout de la faiblesse (apparente) des Ombres. Pour eux, on ne touche pas aux esprits, tout simplement.


    Les Races qu'ils méprisent : • Les Elfes : Ah, ceux-là. Des bouffeurs de feuilles, piètres chasseurs, raffinés au point que les Berserks sont persuadés que les Elfes sont des homosexuels refoulés. Ils ne peuvent pas se supporter, en raison des conflits, ainsi que de leur manière de vivre. Un berserk tuera un Elfe, qu'il soit ami, ou ennemi. Si Mirana a survécu, c'est grâce à son apparence démoniaque.
    • Les Alicantes : Même chose. Et en plus, ils sont péteux et cruels. Les Berserks n'aiment pas la hauteur, et imaginer ces bestioles sur des terres dans le ciel est déjà pour eux une hérésie comme pour boire de l'eau. En plus, ils mangent l'or et l'argent. Si c'est pas malheureux.
    • Les Banshees : Leurs cris les insupporte. Les Berserks ne s'approchent jamais des Banshees, pour la simple et bonne raison qu'un coup d'épée ne peut pas les tuer, mais que leur cri à elles sont des armes de destruction massive pour les Berserks. Malgré le fait qu'ils soient alliés, un Berserk se méfiera toujours d'une Banshee.


    Les Races qui les laissent indifférents
    : • Les Epygées : Oui, c'est bien beau les arbres, les fleurs et les feufeuilles, mais ces créatures protègent le gibier, et ça ce n'est pas bon. Les Berserks se sentent supérieurs à ces bouffeurs de fruits. La viande, c'est la force. Le gras, c'est la vie.
    • Les Hydriades : Les Berserks ont peur de l'eau. Ils n'aiment pas voir ces créatures se promener dedans sans gêne. En plus, elles sont étranges et malsaines. Le Berserk n'apprécie que moyennement ces bestioles, mais cela ne les dérangent pas de se battre à leur côté.
    • Les Humains : Des êtres faiblards et stupides. Ils sont pitoyables. Le Berserk méprise l'Humain, car il est l'avant. Le précédent maillon dans la chaîne de l'évolution de leur espèce. Pour eux, les Humains ne sont "Pas terminés". Les tuer, c'est leur rendre service.

_________________
Compte fondateur du forum
-Staff FIVE-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://five.catchforum.fr
Fonda

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: Races : Description détaillée [Facultatif]   Ven 30 Mar - 14:26


Les Sirènes



Thème musical ici.


    Les Sirènes arrivèrent du large, il y a de cela mille ans. Autrefois, elles étaient des créatures des fonds de l'océan, et vivaient dans un palais situé aux profondeurs de l'eau. Les Sirènes remontaient à la surface pour s'emparer des naufragés imprudents, et s'en nourrir sans vergogne. Cependant, étant donné que le nombre de voyageurs n'était pas bien élevé, les Sirènes complétaient leur régime avec des poissons, des requins et des algues. Gardant leur apparence monstrueuse sous l'eau, il était difficile de les confondre avec les femmes sublimes que l'on connait aujourd'hui sous leur forme enchanteresse. La Reine des Sirènes, immortelle et dotée d'une intelligence rare, portait le nom de Mywern, et était protégée par la totalité de ses sujets. Elle vécut pendant une durée indéterminée, et lorsqu'elle décida de partir avec ses soeurs vers la côte, beaucoup songèrent qu'elle avait perdu la tête. Pourtant, il fallait voir les choses en face. Ce n'était pas en mangeant du poisson que les Sirènes pouvaient survivre et se fortifier. Il leur fallait de la chair des êtres de la côte. De plus, les humains avaient trouvé le subterfuge à la beauté et au chant langoureux de ces créatures des Abysses, et avaient organisé de formidables battues pour tuer leurs prédatrices marines. Dès lors, un nombre très important de sirènes perdit la vie à cause des flèches, des pics empoisonnés et même du cyanure absorbé par les poissons dont se nourrissaient les Sirènes. Mylwen, sans écouter les remontrances de ses conseillères, ordonna à ses soeurs et frères Tritons de quitter le palais Royal, et de se rendre de toute urgence dans un endroit où on ne les chasserait pas sans ménagement. Le voyage fut long, et les péripéties multiples. Si elles n'étaient pas chassées par les hommes, plus loin dans l'océan, c'était parce que plus loin, les créatures marines étaient bien plus dangereuses que les Sirènes elles-mêmes, et bientôt, on perdit la moitié du groupe au cours d'une chasse mortelle. Les derniers survivants atterrirent en plein sur la côte de Sapheiros, et un campement provisoire fut installé. Epuisées par leur long voyage, accablées par le chagrin dû aux pertes importantes de leur clan, les Sirènes cherchèrent dans un premier temps le gibier nécessaire pour prendre des forces. Mais il n'y avait pas de poissons sur le rivage. La frontière avec les eaux empoisonnées d'Escarbia était trop proche.

    Alors, Mylwen décida de faire le premier pas vers la place. Elle rampa, d'abord, comme un poisson échoué sur le sable brûlant. Alors qu'elle atteignait le rivage à grand peine, elle se rendit compte qu'elle ne pourrait plus revenir dans l'eau, car le soleil brûlait ses écailles trop fragiles. Et puis l'incroyable se produisit. Alors que Mylwen, désespérée, s'apprêtait à mourir, là, sur le bord du rivage, près de ses soeurs qui l'appelaient à en perdre haleine, elle sentit un fourmillement étrange chatouiller sa nageoire. Lorsqu'elle se tourna pour voir ce qui lui était arrivée, elle poussa un cri d'horreur. Plus de nageoires. Plus que deux extrêmités que portaient également les humains, ce qui leur servait à être bipèdes ! Des JAMBES. Pour la première fois dans leur histoire, une sirène venait d'entrer en possession d'une paire de jambes. Longues et belles. Mylwenn se redressa. Essaya de se tenir debout, sans succès. Alors, à quatre pattes, elle rejoignit le rivage, et plongea dans l'eau. Ses soeurs sifflèrent de mécontentement. Mais s'étonnèrent à leur tour, lorsqu'elles virent la nageoire de Mylwenn réapparaître dès l'instant qu'elle passa le doigt dans l'eau salée.

    Le train de vie changea totalement lorsque les Sirènes apprirent à marcher. Certes, la terre n'était pas leur élément, et elles évitaient au maximum de sortir, mais leur charme naturel touchait également les animaux terrestres, et elles purent chasser, en attendant l'arrivée miraculeuse des humains. Etrangement, ce fut ce qu'il se passa. Les humains, installés en Adamantis, décidèrent de faire le tour du monde, et d'explorer chaque contrée de Sapheiros. Les Sirènes, qui s'étaient considérablement multipliées, occupaient dès à présent tout le rivage de Sapheiros. Si bien que lorsque les explorateurs humains apparurent sur la plage, ils ne virent que la beauté gracile et fragile, d'une vingtaine de femmes nues un peu partout, allongées, étendues sur les rochers, peignant leurs cheveux en chantant des mélodies envoutantes et magnifiques. On appela cette journée la Grande Chasse. Les Humains furent décimés. Le sable devint rouge du sang des malheureux dévorés jusqu'à l'os, et le resta pendant un bon moment. Elles étaient apparues sur le FIVE cinq cent ans avant. La Reine River, qui venait d'entamer son ascension sur le trône, eut vent des atrocités qu'avaient commises ces nouvelles créatures sur les humains, ses protégés. Elle ordonna une grande chasse aux Sirènes, sur tout le territoire de Sapheiros. Mais les Elfes aussi tombèrent sous le charme de ces créatures enchanteresses. Il n'y avait que les femmes qui pouvaient rompre le sort et tuer ces étranges bêtes aquatiques. River était parmi elles. Et lorsqu'elle trouva Mylwenn, isolée, et protégée d'autres Sirènes, elle tira une flèche, une seule, qui atteignit la Monarque en plein coeur. Mylwenn mourut sur le coup, et les Sirènes abandonnèrent la bataille, furieuses du meurtre de leur reine bien aimée. Dès lors, elles furent contraintes de se plier à la volonté des Elfes. Jusqu'à ce que Mirana arrive, et là, les Sirènes crurent tenir leur revanche. Alors que pendant cinq cents ans, elles n'avaient plus le droit de chasser le moindre humain, la reine Mirana leur permit de reprendre leurs activités de chasse, si bien qu'elles poussèrent même le vice jusqu'à se rapprocher des frontières d'Adamantis. Elles nommèrent Eleana Margygr chef de leur race, faisant office de reine, en quelque sorte. Et leur seule volonté demeura la même : avoir le droit de faire un festin digne de celui de la Grande Chasse.

    Les Races qu'elles respectent : • Les Berserks : Oui, ces êtres là, bien qu'ils aient un petit cerveau, sont forts et bien entrainés. De plus, ils veulent la même chose que les Sirènes : la guerre totale.
    • Les Chasseurs : Ce ne sont pas des humains ordinaires. Ils ne sont pas mangeables, parce que la source de leur pouvoir est un animal puissant. Les Sirènes ont du respect pour les chasseurs, surtout ceux qui vivent sur le rivage, avec leur compagnon dauphin, baleine, poisson...
    • Les Banshees : Des Esprits disparus qui reviennent hanter le monde des vivants. Les Sirènes mourant dans la douleur ne deviennent pas des Banshees. Mais celles avec qui elles doivent partager la mer, oui. Et même si les Sirènes nourissent une certaine animosité envers les Hydriades, elles respectent leurs morts.

    Les Races qu'elles méprisent : • Les Hydriades. De quoi, ces petits machins qui jouent dans les coraux et qui font venir la pluie ? Elles n'ont aucune dignité. Et elles bouffent de la poiscaille et des algues. Les Sirènes se considèrent comme les seules créatures aquatiques régnant sur l'océan. Les Hydriades sont des imbéciles.
    Les démons : Les Sirènes n'aiment pas leurs faux semblants et leur manie d'élaborer des plans compliqués et incompréhensibles. De plus, leur cruauté leur donne froid dans le dos. Les Sirènes travaillent avec eux parce qu'elles y sont obligées.
    • Les Humains : Le garde-manger ! ça bouge, c'est idiot, c'est bon. A manger. (Il arrive que des Sirènes tombent amoureuses d'humains, ou d'Elfes, mais le cas est très rare. Si elles rejoignent la Terre ferme pour l'humain, elles deviennent de simples humaines à leur tour. L'enfant engendré sera humain, et il n'y aura pas de possibilité de retour à la mer, car ses consoeurs la tueraient sans ménagement.)
    • Les Alicantes : Ce sont les aigles qui tuent les poissons. Ces hommes et femmes ailés sont trop étranges. Et leur manière de chasser est horrible. Attraper les Sirènes par le dos pour les tuer, est un puissant acte de cruauté. Les Sirènes haïssent les Alicantes, et veulent leur mort.
    • Les Elfes : Pire encore que les Alicantes, les Elfes sont les meurtriers de Myrwen, quelque chose que les Sirènes n'ont pas pardonné, et ne pardonneront jamais. Les Sirènes veulent la chute du royaume des Elfes. Et chacun d'eux en pâture pour le garde-manger.

    Les Races qui les laissent indifférentes : • Les Epigées. Des créatures des bois inintéressantes. Vraiment, elles sont sans importance. De plus, peu de Sirènes connaissent l'existence des Epygées. Les Nymphes ne vont pas souvent jusqu'à la mer.
    • Les Ombres : Les Sirènes ignorent tout des Ombres. Et lorsqu'elles en croisent, elles sont souvent terrifiées par ce qu'elles voient. Des créatures condamnées à une souffrance éternelle, et à un asservissement par les démons.
    • Les Hybrides : Les Sirènes accueillent les Hybrides, parfois, car manger de l'humain qui se transforme en boule de poil, c'est inintéressant. De plus, ces hybrides sont cultivés et intelligents. Non pas qu'elles les adorent, mais les voir de temps en temps, pourquoi pas.

_________________
Compte fondateur du forum
-Staff FIVE-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://five.catchforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Races : Description détaillée [Facultatif]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Races : Description détaillée [Facultatif]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description détaillée des elfes
» Description détaillée des loups-garous & Thérianthropes
» Description détaillée des stryges noirs
» Description détaillée des nains
» Présentation de Auguste'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F.I.V.E :: ARCHIVES :: Forum version 1.0-
Sauter vers: